J’ai testé le longe-côte

Le longe-côte, ma première !
Bon alors je suis de nature frileuse, je n’étais pas forcément très motivée à l’idée d’aller me baigner l’hiver… Mais je suis curieuse, j’adore la mer et j’ai toujours eu l’habitude de me baigner très tôt dans la saison.

J’ai donc attendu ….mai !

La météo de cette année étant ce qu’elle est, c’est quasiment la même chose que d’y aller au mois de Janvier !!

Sympa, l’association prête le matériel (pour peu qu’on ne le fasse qu’une fois, ça serait dommage d’investir !)

Au moment de se changer tout va bien, on se dit qu’avec la combi on va se sentir au chaud. J’ai eu la chance d’avoir le soleil avec moi (chance et nécessité !).

Hop hop hop on se jette à l’eau et là, gla gla ! Surtout prévoir les gants. (Moi je n’en avais pas et les mains sont engourdies par le froid mais elles ne se réchauffent pas !!)

La coach nous met vite en mouvement (on est content !)

Le truc c’est de bien se placer selon la hauteur de l’eau (adaptée à votre taille). Moi je suis grande, j’étais sur les extérieurs du groupe. L’ambiance est sympa donc c’est à savoir parce que je n’ai pas vraiment pu partagé avec les autres « longe-côteurs  » mais  alors…quel bol d’air !

On sent les bienfaits du longe-côté de façon immédiate : l’ensemble du corps est tonifié, on respire à fond, on prend le soleil, on sent la résistance de l’eau contre les jambes et les muscles en mouvement.

A la sortie, courir et se changer vite !!

L’inconvénient c’est si, comme moi, vous devez rentrer en voiture : tous les bienfaits s’estompent au premier feu rouge ! L’intérêt : la liberté et la facilité à exercer ! Testez !

Vous aimerez aussi